Glossaire du Rhum, des Punchs et des Rhums arrangés.

Glossaire du rhum : notre liste

Pour pouvoir continuer à travailler sur notre rhumquiz, nous avons trouvé dans nos recherches l’excellent forum du club rhum francophone qui est un des plus anciens d’ailleurs groupe autour du Rhum.

Inspiré par ce post et notamment par le travail effectué par l’utilisateur Jahmoon, nous avons souhaité restituer sur notre journal les éléments de ce glossaire.

Vous trouverez sur cette page la liste alphabétique des définitions, et dans les différents posts les définitions elle-même.

Bonne découverte.

La différence entre un punch et un rhum arrangé

Le punch est une boisson à base de rhum qui est légalement définie dans un règlement de l’Union Européenne (voir cet article). C’est un un rhum avec adjonction de différentes substances associé à des règles précises sur le sucre et les ajouts. Le Rhum Arrangé quant à lui, n’a pas de définition légale.

Alors comment les distinguer ?

Qu’est-ce que c’est le rhum arrangé ?

La représentation collective du rhum arrangé : une macération de fruits et d’épices dans un bocal hermétique rempli de rhum, de fruits et d’épices.
La macération, la dose de sucre et le choix des fruits sont des facteurs cruciaux dans la réalisation de rhums arrangés.

Big O Breuvages, Rhums Arrangés - Le Journal
Photo courtoisie Arthur Hennes

Son origine réunionnaise

L’île de La Réunion a une forte industrie sucrière. Les rhums produits sur l’île sont essentiellement des rhums de mélasse, industriels, dont la saveur est moindre que les rhums agricoles de Guadeloupe et de la Martinique.

Traditionnellement sur l’île de la Réunion, des mélanges étaient réalisés avec le rhum, avec des fruits, des épices. Chaque famille a sa propre recette. Le terme Rhum Arrangé vient de là et a diffusé jusqu’en Métropole puis aux Antilles via les touristes .

Et le punch ?

Dans les Antilles, on retrouve sur les marchés des produits similaires qui sont depuis toujours dans la culture antillaise.
Ces boissons sont réalisées à base de rhum agricole, à la différence de ceux de la réunion . Elles sont appelées Punch.
Vous retrouverez l’histoire du punch dans les Antilles dans cette article.

Et les breuvages

Breuvages Big O, un punch savoureux, créatif et novateur.

Légalement, certains de nos breuvages sont des punchs, au sens du règlement. Olivier les prépare sur la base de son histoire familial, de son savoir faire mais aussi de ses rencontres de vie.

Dans l’avenir, un peu de lobby sera nécessaire pour faire inscrire au règlement la définition des breuvages. D’ici là c’est l’appellation que nous avons choisi car au delà du punch traditionnel, c’est une nouvelle expérience gustative que nous proposons.

Qu’est-ce qu’un punch au rhum ?

Le punch est une boisson à base de rhum. Ceci étant dit, c’est bien plus que ça. C’est un breuvage qui a toute son histoire et une définition légale bien précise.

Découvrons donc ensemble ce qu’est un rhum punch.

L’origine historique du punch

Messieurs les Anglais, dès le XVIè siècle ont pris l’habitude dans les West Indies, de mélanger le rhum à divers produits :

Dictionnaire Universel Du Commerce, Savary Des Bruslons. Définition du punch
  • Thé,
  • Sucre,
  • Cannelle,
  • Citron.

Ils donnèrent à ce mélange le nom de punch. En 1759, dans son Dictionnaire Universel du Commerce, Savary Des Bruslons, un économiste, précise qu’on y rajoute du sucre, de la cannelle, du girofle en poudre, du pain roti et des jaunes d’œufs, qui rendent la boisson épaisse.

Et le mot en lui même ?

L’origine a suscité différents débats et l’origine indienne semble s’imposer, le terme “panch” signifiant mélange de 5 éléments différents.

Une sorte de limonade dans laquelle on fait rentrer différents ingrédients plus ou moins salutaires.

Père Charlevoix, 1730

Et dans les Antilles Françaises ?

Le punch ne restera pas une spécialité britannique, et elle sera transmise aux français lors des différentes conquêtes par les uns puis les autres des îles aux Antilles.

Tant et si bien que d’Alembert, dans son Encyclopédie, évoquera qu’il existe différents types de punch qui diffèrent par la composition de leurs ingrédients et qui constituent une boisson aux vertus restaurantes pour soigner de vieilles fatigues.

Dès 1780, le commerce de punch se développe, notamment sous l’appellation de “liqueurs des Isles” . Les produits étant ensuite copiés et commercialisés sous différentes marques. La plus connue sous le consulat et l’empire les Liqueurs de Madame Amphoux.

et en 2019 ?

Eur-Lex Logo

Au delà de la définition traditionnelle, notre union européenne donne une définition très précise. (pour les légalistes : RÈGLEMENT (UE) 2019/787 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 avril 2019).

Si on traduit un petit peu tout cela, le punch est une sous-catégorie des liqueurs.

Qu’est ce qu’une liqueur de canne à sucre au sens du règlement ?

  • a une teneur minimale en produits édulcorants, exprimée en sucre inverti, de 100 gramme par litre,
  • est produite à partir d’alcool éthylique d’origine agricole, d’un distillat d’origine agricole, d’une ou plusieurs boissons spiritueuses ou d’une combinaison de ces produits,
  • le titre alcoométrique volumique minimal de la liqueur est de 15 %,
  • des substances et préparations aromatisantes peuvent être utilisées dans la production de la liqueur.

et qu’est ce qu’un punch au sens du règlement ?

Pour les liqueurs dont la teneur en alcool est issue exclusivement du rhum, la dénomination légale peut être «punch au rhum», associée ou non au terme «liqueur».

Et les breuvages alors ?

Breuvages Big O, un punch savoureux, créatif et novateur.

Légalement, certains de nos breuvages sont des punchs, au sens du règlement. Ils sont préparés par Olivier sur la base de son histoire familial, de son savoir faire mais aussi de ses rencontres de vie.

Dans l’avenir, un peu de lobby sera nécessaire pour faire inscrire au règlement la définition des breuvages. D’ici là c’est l’appellation que nous avons choisi car au delà du punch traditionnel, c’est une nouvelle expérience gustative que nous proposons.